Profitez d'une livraison offerte et sécurisée 🚚

239€ d'accessoires handpan sont offerts 🎁

Quelle est l’origine du Handpan ?

Quelle est l’origine du Handpan ?, origine handpan, d'où vient le handpan, histoire du handpan, handpan

Le Handpan est un instrument de musique né des ateliers de PanArt, une société Suisse dirigée par Felix Rohner et Sabina Shärer. Le Handpan, alors baptisé Hang par ses concepteurs, en référence à « la main » en Suisse alémanique, trouve sa filiation dans le Ghatam.

C’est la raison pour laquelle le Handpan se nomme également Hang Drum. Aujourd’hui, il est disponible à la vente auprès de nombreuses sociétés, comme ZenaPan, qui propose les meilleurs handpans accordés en Ré mineur.

Les racines indiennes du Handpan

Le Ghatam, également appelé Ghara, tire son étymologie de sa fonction première : être un « pot à eau ». Le Ghatam n’est en effet, ni plus ni moins qu’un pot à eau en terre cuite. Utilisé de manière détournée depuis le VIIIème siècle, il a inspiré l’invention d’un Ghatam en métal, devenu Handpan.

Ce rêve d’un instrument à percussion fait de métal et capable de produire différentes notes est celui de Reto Weber qui, en 1999, donna l’idée à la société PanArt de créer ce tout nouvel instrument.

Le succès fut fulgurant. L’instrument New-Age, à l’aspect futuriste, s’est tout de suite intégré dans son siècle, trouvant une clientèle passionnée. Toutefois, l’élan de la société PanArt allait être de courte durée.

Après l’euphorie de la création, les procès

Mis sur le marché par la société PanArt en 2000, le Hang est retiré de la vente en magasin en 2005, PanArt voulant se limiter à la vente directe, et uniquement sur demande motivée. Au point que les instruments se font rares et que la demande dépasse très largement l’offre.

Les musiciens doivent faire la queue pour en acquérir un, et se déplacer à Berne pour en faire l’achat, sous couvert de droit de suite de la société PanArt, qui en interdit la vente à profit.

La nature ayant horreur du vide, les fabricants de Hang, alors devenus Hang drum, se sont rapidement multipliés. Par sa volonté de contrôler l’ensemble de l’industrie, la société PanArt s’était elle-même créé des sociétés concurrentes capables de répondre à la hausse de la demande.

Visant les législations sur le droit d’auteur, PanArt s’est lancé dans les conflits juridiques tous azimuts, tentant d’interdire la fabrication de son instrument par d’autres firmes, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, avec des victoires importantes, comme contre la société néerlandaise Ayasa.

Une nouvelle facture instrumentale

L’émergence de nouveaux ateliers de production, près de 300 de par le monde, a donné naissance à une nouvelle qualité instrumentale. Une multiplication des sonorités a vu le jour. De nouvelles associations musicales sont nées.

Les recours en justice, qui ont profondément déstabilisé la société Ayasa, sommée par la justice néerlandaise de mettre fin à sa production, ont soulevé des protestations parmi tous les percussionnistes.

L’image même de la société PanArt a été écornée et, sous l’argument de la dénaturation de leur œuvre, s’est posée la question de savoir si Felix Rohner et Sabina Shärer ne cherchaient pas au contraire à imposer un monopole légal.

Toujours est-il que le Hand pan s’est bel et bien développé, et que rien ne peut plus arrêter le cours des choses. Le Handpan est entré dans la grande famille des instruments de musique, comme le violon, le saxophone ou encore la harpe, et plus rien ne pourra priver les musiciens de posséder et de jouer de ce magnifique instrument qu’est le Handpan.

Commencez vous aussi la musique et achetez votre premier handpan.

Laissez un commentaire